Bloc 2 GPME : S.2.4 Analyse des risques de trésorerie

Risques de trésorerie : champ professionnel et recommandations

La logique privilégiée est celle des risques financiers à court-terme. L’étude doit mettre en évidence le rôle du budget ou plan de trésorerie pour suivre les encaissements et les décaissements et vise à anticiper la situation financière à court terme de l’entreprise.


L’étude de la trésorerie de l’entreprise intègre les opérations courantes d’exploitation (ventes, achats, salaires, charges sociales…), mais aussi les opérations liées à l’investissement et au financement (prêt, augmentation de capital) et à la fiscalité (avec une présentation des principes, mais les échéances sont fournies).

Le budget de trésorerie est réalisé sur une durée restreinte (6 mois au maximum) à partir de différents budgets qui sont donnés. L’équilibrage de la trésorerie est réalisé soit par des apports en compte courant des associés, soit par des concours bancaires courants dont les intérêts seront réglés le mois suivant l’obtention du concours bancaire.
La simulation des impacts de défaillances de clients, d’une évolution des délais de paiement ou encore des modes de financement sur la trésorerie est effectuée à partir d’exemples simples. L’utilisation du tableur est fortement conseillée pour conduire les simulations. Il convient de se limiter à une présentation des différentes formules de placement, des différentes modalités de crédits bancaires et à l’identification des avantages et des risques liés à chacune d’entre elles. L’étude doit s’appuyer sur une comparaison de différentes offres concrètes de crédit.
L’étude est limitée à une présentation des moyens de règlement et à l’identification de leurs caractéristiques.

Savoirs associés au budget de trésorerie

Les principales notions :

  • Budget de trésorerie (y compris les flux en devises)
  • Encaissements/décaissements, les principes de la fiscalité applicable aux PME, le paiement des impôts
  • Optimisation des flux de trésorerie : formules de placement, modalités de crédits bancaires et non bancaires
  • Impact des investissements sur la trésorerie : plan d’investissement, plan de financement
  • Impact des modes de règlement sur la trésorerie -Évaluation des risques clients : notion de solvabilité, ratio de solvabilité, sources d’information sur la situation commerciale et financière des clients organismes, bilan et compte de résultat…)
  • Évaluation des risques liés aux échanges internationaux : cadre juridique et administratif des échanges avec les pays étrangers, moyens de paiement internationaux, garanties de paiement à l’international

JC Bordichini

Formateur en Écoles et Universités et prestataire en Marketing et Data analyse, constituent mes deux principaux métiers. Diplômé de l'Université de Lille 1 avec un DEA d'Économie appliquée (Bac+5) et de l'Université de Lille 3 avec une Maîtrise de Sciences Sociales appliquées au Travail (Bac+4). Enseignant en filières Marketing et Vente. Webmaster.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Antispam to reduce spam. Learn how your comment data is processed.