2.3 Flux de trésorerie générés par l’investissement

Chapitre
Contenu

2.3.1 Règles générales

L’investissement ne se réalisera que si les conditions normales de l’activité qui en découlent, permettent de dégager un excédent de trésorerie à partir des flux de liquidités prévisionnels.
Les flux de liquidités prévisionnels sont constitués de :
— la CAF prévisionnelle d’exploitation
— la variation du BFRE : augmentation et récupération
— et de la valeur résiduelle de l’investissement : Il s’agit de la valeur de revente plausible de l’investissement à la fin de la période d’utilisation, après déduction de l’impôt éventuel sur la plus-value de cession. La valeur résiduelle correspond le plus souvent à la Valeur Comptable Nette. Elle constitue une recette pour la dernière année.

2.3.2 Les encaissements

A- Flux entrants

Hormis la CAF, on relève :
– La cession du matériel (ou valeur résiduelle) : il s’agit ici du prix de l’éventuelle cession du bien, net de l’IS (impôt sur les sociétés). En cas d’absence d’une estimation, la valeur de marché peut être approchée par la formule :   Valeur comptable nette * (100% – IS en %)  .
– La récupération du BFRE (Besoin en fonds de roulement d’exploitation) : en fin de vie de l’investissement, le besoin en fonds de roulement est entièrement ou partiellement récupéré, c’est-à-dire encaissé. Ce désinvestissement s’ajoute à la valeur résiduelle. Nota bene : ceci ne s’applique pas à l’EFRE ( Excédent en fonds de roulement d’exploitation).

– Et la CAF (Capacité d’autofinancement) : les ressources internes (engendrées par l’entreprise) dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer le financement de ses projets.

B- Remarques sur la CAF

Le calcul de la CAF permet de déterminer le montant de la trésorerie potentielle qui est généré par l’entreprise dans le cadre de son activité. Plusieurs ratios financiers sont calculés à partir de la capacité d’autofinancement :
Dettes financières / Capacité d’autofinancement : Ce qui permet de calculer la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes financières. Idéalement, ce ratio appelé capacité de remboursement d’une entreprise ne doit pas être supérieur à 2 ou 3.
Capacité d’autofinancement / Chiffre d’affaires : Avec par exemple un ratio de 0,35, cela nous indique que pour 100 euros de chiffre d’affaires, l’entreprise a généré 35 euros de ressources internes pour assurer son financement.

2.3.3 Les décaissements

– L’investissement est supposé être décaissé au début de la première année. – La variation du BFRE : la variation de l’activité de l’entreprise d’une année sur l’autre entraîne une variation de son besoin en fonds de roulement. Cette variation peut être positive (EFRE) ou négative (BFRE).

Voici un exemple :

Exemple de Tableau des flux d’investissement

2.3.4 Applications sur les encaissements et décaissements

Voir les applications côté Materials .

2.3 Flux de trésorerie générés par l’investissement

Devoir à faire et à corriger durant le cours

Application 1 : Calcul des agrégats du bilan : FRNG, BFR, BFRE, BFRHE, Trésorerie

Traitez ces quatre questions en justifiant vos réponses.
— 1. Calculez le FRNG (Fonds de Roulement net global).
— 2. Calculez le BFRE, le BFRHE (Besoin en Fonds de Roulement hors exploitation) et la somme des deux : le BFR.
— 3. Calculez la trésorerie.
— 4. Commentez ces résultats et proposez des axes d’amélioration.

Application 2 : Revenons à OpenLinking

Roland DEBRABANT, fondateur d’Openlinking envisage un investissement de 300 000 euros HT. Vous avez déjà calculé le coût de ce financement précédemment, ainsi que la CAF.
Le taux d’IS est de 30 % et la valeur résiduelle est estimée à 86 000 euros.
Il l’amortit en 4 ans.
—  1. Présentez le tableau des flux nets de Trésorerie.
—  2. Quelle est la Valeur des flux nets prévisionnels ?
—  3. Le projet vous semble-t-il rentable ?

 

Devoir à faire et à rendre à l'issue du cours

Nous sommes en avril 2020. Une entreprise envisage d’investir 180 000 euros HT et de l’amortir en 4 ans. La variation du BFRE sera constante sur la période.
Son chiffre d’affaires additionnel serait de 500 000 euros HT, la première année d’exploitation.
Sa CAF sera au cours des quatre prochaines années : 100 000, 90 000, 90 000 puis 100 000 euros.
La valeur résiduelle sera de 20 000 euros et le taux d’imposition est de 28 %.

Traitez ces quatre questions en justifiant vos réponses.
— 1. Calculez le BFRE normatif sachant que le BFRE est de 600 000 euros pour l’exercice 2019 et le Chiffre d’affaires HT, de 8,7 millions d’euros pour cette même année 2019 (1).
— 2. Calculez l’augmentation du BFRE en euros pour ce projet d’investissement de 2020.
— 3. Au total, quel sera le coût du Capital investi ?
— 4. Présentez le Tableau des FNT.

(1) Rappel : un exercice comptable dure 360 jours.