PRÉSENTATION
CONDUITE D'UNE VEILLE
DEMARCHE QUALITE
TRAVAIL EN MODE PROJET
DEMARCHE DE GESTION DES RISQUES
GESTION DES RISQUES FINANCIERS
PARTIE 7 - GESTION DES RISQUES NON FINANCIERS

Partie 1 – Evaluer les risques ou niveau de criticité

Une fois les risques identifiés, il faut les évaluer afin de définir ceux qui sont prioritaires, c’est-à-dire ceux que l’entreprise doit traiter en premier.

1- Déterminer les risques (ou niveaux de criticité) prioritaires

1.1. Déterminer l’échelle des critères

Les risques prioritaires se déterminent à partir de deux critères : la probabilité et la gravité. On évalue ces critères en fonction d’une échelle propre à chaque PME, qui dépend de son activité, de ses objectifs et des risques qui lui sont propres. Cette échelle est graduée de 1 à 4 dans les cas les plus courants, de 1 à 10 dans les autres.

1.2. Choisir le risque prioritaire à traiter

Le niveau de risque peut se calculer à l’aide de la formule suivante :

Risque (criticité) = Probabilité × Gravité

Exemple : un risque est analysé dans les établissements de Lille et Marseille, d’une entreprise. On voit que le niveau de criticité semble plus élevée à Lille, quoique la gravité pour l’entreprise soit la même.

2- La représentation graphique du risque : la matrice de criticité ou la cartographie des risques

Elle se construit grâce aux critères de probabilité et de gravité. Elle permet de visualiser les zones de fragilité de l’entreprise à un instant précis en plaçant les risques évalués. Exemple :

La représentation graphique donne ceci :

Partie 1 – Evaluer les risques ou niveau de criticité