PRÉSENTATION
CONDUITE D'UNE VEILLE
DEMARCHE QUALITE
TRAVAIL EN MODE PROJET
DEMARCHE DE GESTION DES RISQUES
GESTION DES RISQUES FINANCIERS
GESTION DES RISQUES NON FINANCIERS

g-e51-12.2- Les causes des difficultés de trésorerie

Chapitre
Contenu

Vidéo sur le cycle d’exploitation

Vidéo sur le BFR (Besoin en Fonds de roulement)

Application sur la trésorerie

À l’aide d’une recherche et de l’article mentionné ci-dessous, résumez dans un tableau à l’attention de votre responsable six conseils en matière de gestion de trésorerie.

g-e51-12.2- Les causes des difficultés de trésorerie

Trésorerie : facteurs de difficultés

Le manque de trésorerie comme cause de faillite des PME est bien connu des experts et chefs d’entreprise. Pourtant, l’expérience des uns n’empêche pas les difficultés des autres…

En théorie, les besoins de trésorerie s’anticipent

Le fonctionnement de l’entreprise repose sur trois cycles :

Quel est le lien avec la trésorerie ?

Si le FR est suffisant pour couvrir le besoin, l’entreprise n’a pas de problème de trésorerie. En revanche, s’il est inférieur, l’entreprise sera en découvert bancaire.

Ainsi, le rapport entre le FR et le BFR détermine le niveau de trésorerie de l’entreprise.

Le BFR peut être :

– calculé par différence entre le montant des créances clients, la valeur des stocks et les dettes à court terme auprès des fournisseurs et des administrations ;

– anticipé : en l’exprimant en pourcentage du chiffre d’affaires, on peut l’estimer lorsque l’activité de l’entreprise varie ;

– maîtrisé en réduisant les stocks, les délais de règlement des clients ou en allongeant les délais de règlement des fournisseurs.

Le problème est qu’il varie sans cesse et que, par conséquent, la trésorerie doit être ajustée en permanence. Or, la PME n’en a pas conscience ou n’a pas les moyens de la surveiller au quotidien…

II En pratique, la trésorerie est la résultante de tous les problèmes

  1. La trésorerie est affectée dès qu’il y a une modification de l’équilibre financier

 

Si le FR se réduit (lorsqu’un investissement n’est financé que partiellement par un emprunt, par exemple), la trésorerie est réduite d’autant.

Si le BFR augmente (lorsqu’un client est en retard de paiement, par exemple), la trésorerie se réduit d’autant.

  1. La trésorerie est affectée par les variations de l’activité

Si le chiffre d’affaires augmente, les achats, stockages et ventes augmentent. Le BFR augmente donc, ce qui entraîne une baisse de la trésorerie.

Si le chiffre d’affaires baisse, les stocks s’accumulent, les encaissements se réduisent, ce qui entraîne une baisse de trésorerie.

  1. La trésorerie est affectée par de nouveaux risques financiers

De nouveaux risques sur la trésorerie sont liés à l’incertitude des sommes à débourser.

Exemples : le montant des achats peut varier chaque jour, par exemple à cause des taux de change ou des cours en Bourse. De même, le montant des remboursements d’emprunt peut varier si l’entreprise a accepté un taux d’intérêt variable.