PRÉSENTATION
CONDUITE D'UNE VEILLE
DEMARCHE QUALITE
TRAVAIL EN MODE PROJET
DEMARCHE DE GESTION DES RISQUES
GESTION DES RISQUES FINANCIERS
GESTION DES RISQUES NON FINANCIERS

g-e51-12.7- Les budgets des encaissements, des décaissements et de trésorerie

Chapitre
Contenu
g-e51-12.7- Les budgets des encaissements, des décaissements et de trésorerie

Les budgets des encaissements / décaissements et de trésorerie

Les budgets des encaissements et des décaissements sont construits à partir des budgets précédents, à la différence près qu’ils suivent une logique de recettes/dépenses. Ils préparent le budget de trésorerie.

1 Le budget des encaissements

Le budget des encaissements présente, mois par mois, les encaissements TTC attendus des ventes, des obtentions d’emprunt ou toute autre recette (subventions, cessions de biens…).

Les conditions de règlement accordées aux clients ont un impact sur ce budget puisqu’on tient compte, cette fois, des dates prévues de règlement (et non pas des dates de vente).

Il faut donc éventuellement intégrer, dans ce budget, les encaissements attendus (créances) depuis l’exercice comptable précédent.

Exemple :

Extrait du budget des encaissements de l’entreprise

40 % des ventes sont payées comptant, le reste est payé à 30 jours.

Le bilan au 31/12/N-1 présente des créances clients de 23 000 € payables en janvier N.

2 Le budget des décaissements

Le budget des décaissements présente, mois par mois, les décaissements TTC attendus des achats, autres achats, salaires, investissements, remboursements d’emprunt, règlement des impôts… Les conditions de règlement accordées par les fournisseurs ont un impact sur ce budget puisque l’on tient compte ici des dates de règlement (et non pas des dates d’achat).

C’est pourquoi, on tient compte aussi, dans ce budget, des décaissements en attente (dettes) depuis l’exercice comptable précédent et qui seraient à régler au cours de la nouvelle année budgétaire.

Exemple (suite)

Extrait du budget des décaissements de l’entreprise

50 % des achats sont payés comptant, le reste est payé à 30 jours. Les autres charges sont payées comptant. Les salaires nets sont versés aux salariés le dernier jour du mois.

 

L’unité commerciale dispose de 15 jours pour reverser à l’État les cotisations sociales et la TVA.

Le bilan au 31/12/N-1 présente des dettes de 14 000 € et 11 000 €, payables en janvier N.

3 Le budget de trésorerie

Les budgets des encaissements et des décaissements préparent le budget de trésorerie. Ce dernier budget est un outil précieux de pilotage. Il permet d’anticiper les éventuels découverts bancaires ou surplus monétaires.

Exemple (re-suite)

Budget de trésorerie du 1er semestre

Le compte bancaire présente un solde positif de 2 300 € au 1er janvier.