5.4 Évaluer les risques

Une fois les risques identifiés, il faut les évaluer afin de définir ceux qui sont prioritaires, c’est-à-dire ceux que l’entreprise doit traiter en premier.

5.4.1. Déterminer les risques prioritaires

A. Déterminer l’échelle des critères

Les risques prioritaires se déterminent à partir de deux critères : la probabilité et la gravité. On évalue ces critères en fonction d’une échelle propre à chaque PME, qui dépend de son activité, de ses objectifs et des risques qui lui sont propres. Cette échelle est graduée de 1 à 4 dans les cas les plus courants, de 1 à 10 dans les autres.

Probabilité
Fréquence de survenue
 Gravité
Impact pour l’entreprise au niveau financier, matériel, humain
Très peu probable1Conséquences insignifiantes1
Rare, peu probable2Conséquences sans gravité (faible coût)2
Occasionnelle3Conséquences majeures (en termes de coûts, de délais…)3
Fréquente4Conséquences lourdes4

B. Choisir le risque prioritaire à traiter

Le niveau de risque peut se calculer à l’aide de la formule suivante :

Risque (criticité) = Probabilité × Gravité

Exemple

L’entreprise de maçonnerie générale Durand a des chantiers à Lille et à Marseille. Ces chantiers sont essentiellement en extérieur. La météo influence alors le risque de non-respect des dates de réception des travaux.

Donc, la probabilité d’un retard de chantier est plus élevée à Lille qu’à Marseille, mais la gravité pour l’entreprise est la même (un retard de chantier représente une perte de plusieurs milliers d’euros).

5.4.2. La représentation graphique du risque : la matrice de criticité ou la cartographie des risques

Elle se construit grâce aux critères de probabilité et de gravité. Elle permet de visualiser les zones de fragilité de l’entreprise à un instant précis en plaçant les risques évalués.

Exemple (suite) :

5.4 Évaluer les risques