3.3.1 Notion d’informatique décisionnelle

A Définition

Informatique décisionnelle. L’informatique décisionnelle, aussi appelée business intelligence (BI), désigne un ensemble de méthodes, de moyens et d’outils informatiques utilisés pour piloter une entreprise et aider à la prise de décision : tableaux de bord, rapports analytiques et prospectifs.

La BI repose à la fois sur la collecte (extraction), la modélisation et la restitution des données éparses, déstructurées et hétérogènes que génère une entreprise : archives papier, bases de données, feuilles de calcul, données clients collectées via un service en ligne, etc. Le tout est traité par des outils d’extraction, de transfert et de consolidation (en anglais Extract Transform Load, ETL) mis en place pour normaliser ces sources et établir une cohérence entre elles.

B Processus

1 Outils d’extraction à partir de sources hétérogènes (Extract)

Les données opérationnelles sont extraites périodiquement de sources hétérogènes : fichiers plats, fichiers Excel, base de données (DB2, Oracle, SQL Server, etc.), service web, données massives et stockées dans un entrepôt de données.

2 Modélisation des données (Transform)

Les données sont restructurées, enrichies, agrégées, reformatées, nomenclaturées pour être présentées à l’utilisateur sous une forme sémantique (vues métiers ayant du sens). Ainsi, cette étape permet aux décideurs d’interagir avec les données sans avoir à connaître leur structure de stockage physique, de schémas en étoile qui permettent de répartir les faits et mesures selon des dimensions hiérarchisées, de rapports pré-préparés paramétrables, de tableaux de bords plus synthétiques et interactifs.

3 Livraison des données (Load)

Ces données sont livrées aux divers domaines fonctionnels (direction stratégique, finance, production, comptabilité, ressources humaines, etc.) à travers un système de sécurité ou de datamart spécialisés à des fins de consultations, d’analyse, d’alertes prédéfinies, d’exploration de données, etc.

C Exemple : le TCD

Le tableau croisé dynamique (TCD) est un bon exemple d’une modélisation des données.

Le logiciel Tableau 10 est un bon exemple de logiciel permettant la restitution par métier à l’aide de nombreux traitements (ou modélisations).

Cliquer pour accéder à Tableau 10.3

3.3.1 Notion d’informatique décisionnelle