Chapitre 1 – Prospecter via un CRC

1. La transformation des CRC

Et si  on approfondissait ce thème sur   le WIKI de FORMAPLACE ?

2. Les activités d’un CRC (centre de relation client)

  2.1  La notion de CRC

Un centre de relation client (CRC) peut être internalisé ou sous-traité à une entreprise tierce (Acticall, etc.). Placé au cœur de la relation client, le CRC est devenu un centre névralgique de la création de valeur. Plus question de répondre juste aux appels, les agents doivent maintenant utiliser leur temps libre pour contacter leurs clients et leur proposer de nouvelles offres ou conquérir des nouveaux clients potentiels.  Beaucoup plus strict qu’auparavant, le recrutement des agents porte désormais un intérêt particulier aux profils des postulants qui sont en première ligne avec le client.

Le CRC est omni-canal et promeut une relation personnalisée

Les entreprises ont compris qu’il était nécessaire d’avoir une qualité de service irréprochable et ont d’ailleurs repensé leur stratégie de localisation ou sourcing. Dans une logique de coût, certaines avaient choisi d’opter pour une externalisation de leur CRC en nearshore ou en offshore mais face à des expériences clients malheureuses, elles ont décidé de relocaliser en France ou ré-internaliser leur CRC.

2.2 Le CRC pièce maitresse du INBound/OutBound

Chapitre 2 – Le métier de Business developer

Un témoignage chez MyBizDev

Cette start-up a du génie, contactez-là si vous recherchez une expérience de formation courte, intense et très qualifiante : https://mybizdev.io/

Mais dans l’immédiat, suivez ce cours préparatoire à l’étude de cas.

Durée : 2 minutes environ.

Fiche métier

Devenir Business developer (BizDev) : qualités requises

Le Business Developer requiert des compétences très diversifiées. Négociation, créativité, esprit de conquête… Le Business Developer doit toujours avoir en tête le développement à moyen et long termes de l’entreprise, être à l’écoute du marché, anticiper les opportunités (changement de législation, arrivée d’un concurrent, ouverture d’un marché).
Ce métier de Business Developer revêt à la fois d’un état d’esprit d’entrepreneur, mais aussi de stratège ou de communicant et ne s’arrête pas au seul développement des ventes et du chiffre d’affaires.

Business developer : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de Business Developer permet de rebondir dans de nouveaux métiers ou secteurs : toujorus en contact avec de nombreux clients, partenaires son carnet d’adresse est son atout dans ses missions de tous les jours mais aussi ensuite pour sa carrière.

Salaire brut d’un Bizdev bien formé

 Plus de 30 000 euros bruts.

Devenir Business developer (BizDev) : formation nécessaire

Pour devenir BizDev, ou responsable du développement, les employeurs requièrent généralement un diplôme d’école de commerce ou un diplôme d’école d’ingénieur complété par une prépa en finance, en gestion ou en marketing.
Toutefois, il existe des solutions pour accéder à ce métier, en quelques semaines grâce à une formation intensive, puis du coaching.

Attractivité du métier Business developer (BizDev)

Très recherché comme un commercial haut de gamme, les entreprises recherchent beaucoup en interne ou en externe ces compétences de Business Developer.

Essayez le Test DARWIN pour mesurer votre affinité avec le métier de Bizdev : https://mybizdev.io/recrutement/darwin-trouver-un-emploi-en-start-up-a-paris .

Chapitre 3 – Veille commerciale

1- Le Business developer et la veille commerciale

Savez-vous que le business developer doit bien être très à l’aise avec les techniques de veille ?

Le BizDev doit faire de la veille commerciale car c’est une activité de surveillance et d’analyse de l’environnement de ses produits. Il surveille aussi des signaux faibles et des opportunités. Et, la veille s’applique à des domaines très variés .

2- L’importance de la veille commerciale

3- Pratiquer le veille

4- L’exemple de Netvibes